[ E C R T ]

Recherche

L'article appartient à cette rubrique :
L’Association Espace Collection

La restauration

janvier 2005 par

La restauration d’une auto c’est d’abord une parfaite connaissance de la voiture concernée et avoir traité son mal au plus profond. Restaurer ne veut pas dire camoufler par l’ajout de tôles neuves, il est souvent nécessaire d’agir sur la structure même de l’auto pour la remettre en conformité avec son origine.

Restaurer une DS aujourd’hui est un vrai travail professionnel. Nos voitures ont entre 30 et 50 ans, elles ont donc vécu, non que le mal soit irréparable mais il faut maintenant les reprendre en profondeur !

La DS est un fabuleux concentré de technologie, tant par son système hydraulique que par se conception mécanique voire par la sécurité active et passive qu’elle apporte. C’est une auto qui ne supporte pas la médiocrité si l’on veut retrouver ses qualités originelles. Par conséquent, une remise en état sérieuse coûte cher, mais quel bonheur de reprendre le volant de la belle restaurée dans les règles de l’art !

JPEG - 12.3 ko
Ds 21 Pallas 1969
lors de son achat, cette voiture, certe en bel état de présentation manquait de fraicheur tant en carrosserie qu’en mécanique...
JPEG - 14 ko
intérieur DS 21 Pallas 1969
Ici aussi de nombreux détails étaient à reprendre, en particulier le ciel de pavillon décollé et donc à remplacer
JPEG - 10 ko
remise en état du ciel de pavillon
Un travail soigné nécessite une dépose du pavillon. Ceci permet de travailler dans de bonnes conditions. De plus, on en profitera pour remplacer le joint de pavillon qui en cas d’intervention avec le toit sur l’auto, à de bonnes chances de ne pas être étanche... La première pluie ruinerait le travail effectué, laissant place à de belles auréoles.
JPEG - 27.4 ko
Dépose Mécanique
Il faut savoir qu’une voiture vieillit non seulement par les kilomètres parcourus mais aussi par le poids des ans, seule solution pour une voiture fiable : dépose complète, contrôle et remplacement de nombreux organes.
JPEG - 28.6 ko
Repose Mécanique
Une fois remise à niveau, mais aussi bien nettoyé l’ensemble est tout de suite plus présentable.
JPEG - 57.4 ko
Que pensez vous du coup de jeune ?
C’est tout de suite mieux, non ? Retrouvez mon Histoire dans le dossier qui m’est consacré...

Changeons de modèle

Une DS 19 1968 cela vous tente : Alors au travail.

JPEG - 24.5 ko
La corrosion ? Pas de panique !
Certes le travail à réaliser est un peu plus complexe, mais à coeur vaillant rien d’impossible. Découpe de la partie abimée (n’ayez pas peur de couper plus large) Préparation d’une rustine...
JPEG - 22.2 ko
Pointage de la rustine
Mettez en place la rustine en la pointant en différents endroits, restera à finaliser le travail par un cordon de soudure, meulez les bavures : le tour est joué !
JPEG - 26.4 ko
Baie de parebrise abimée ?
La technique est la même, attention à respecter les côtes, sinon la remise en place du pavillon ou du parebrise n’est pas gagnée. Une astuce : souder une traverse provisoire qui maintiendra le tout !
JPEG - 22.4 ko
Vous voyez que ce n’était pas si compliqué.
C’est déjà plus propre, et surtout fini les entrées d’eau quand on roule sous la pluie. J’oubliais, une autre solution : Mettre un essuie glace intérieur !
JPEG - 24.1 ko
A vous de jouer !
Cette fois je vous laisse travailler. Alors on commence par où ?
Vous êtes sur un site internet créé avec le système de publication SPIP.